Monthly Archive for July, 2006

Valkomnen Pedagogränd

Et bien c’est bel et bien fait. Nous avons quitté notre apart sur Flintvägen, avec un brin de tristesse et un grand ménage. Petit soupir triste à quitter ce logement car il nous a offert une première année ensemble, à nous deux, dans le nord de la Suède. Sans prétention et drôlement agréable à vivre ce bloc du quartier Carlshem.

Le déménagement vers la chambre de résidence n’a pas été trop stressant. En moins de 48 heures, tout est terminé et nous sommes semi-installés rue Pedagogränd. Les livres sont sur les étagères et la connexion internet est activée. Atta-boy, quoi demander de plus! La chambre est drôlement plus petite que notre ancien apart, mais il reste que c’est du gros luxe pour une chambre universitaire. Je ne connais pas ses mètres carrés mais je suis certain que c’est mieux que 95% des chambres de campus à travers le monde. La suède a une qualité de vie très élevée, les étudiants ne sont pas en reste.

La vieille Volvo tient le coup en cette fin juillet. Hier, elle nous a foutu la trousse en allumant son témoin “brake failure”. Après un petit arrêt à la station service et un remplissage de liquide à frein, tout est comme neuf, ou presque. Il reste que nous avons grandement apprécié sa “logeabilité” aujourd’hui. Nous avons fait 5-6 petits aller-retour pas trop organisés entre les deux aparts. Camillette et moi sommes restés bouche bée lorsque nous avons vu que notre sofa rentrait complètement dans le coffre de la voiture, haillon fermé. Nous avions quelques doutes à propos du transport de notre seule pièce de mobilier (tout le reste était inclus dans la location). S’il ne rentrait pas dans la voiture, il se dirigeait presto vers les vidanges. Comme c’est là il va agréablement meubler mon salon/chambre/bureau/corridor pour l’année à venir. Camillette tricotait tellement bien dans ce divan, je ne sais pas si je vais prendre la relève à ce sujet, ca reste à voir.

Il nous reste alors neuf jours avant notre départ pour Lund. Une semaine à finir nos trucs et à profiter de la vie à Umeå.

Du photoshop bien hilarant

http://www.worth1000.com

Deux coeurs pour le prix d’un

Le monde de la technologie est rempli de caprices et de surprises. Habituellement les dédalles et aléas du milieu profitent bien peu aux consommateurs en bout de ligne. Par contre, certaines fois, la tournure des événements joue en la faveur des usagers. La forte concurrence amène les différents joueurs à entrer dans une guerre de prix pour maintenir leur part de marché. En cette fin de mois de juillet, ce sont au tour des fabricants de processeurs Intel et AMD de pousser la note un peu plus. Intel vient d’annoncer plusieurs nouvelles lignes de processeurs très performants et abordables. AMD de son côté, faute de nouveautés à offrir, annonce des rabais jamais vus sur ses processeurs actuels. Alors, un petit processeur qui se vendait autour de 450-500$ la semaine dernière, vient de passer à 220$. Moitié prix sept jours plus tard pour exactement la même dalle de silicium.

Ca faisait un an que j’attendais une certaine baisse de prix pour équiper mon petit PC d’un processeur à deux coeurs (dual-core). Je crois que l’offre est maintenant difficile à résister. J’y vais, je passe ma commande chez un détaillant en ligne canadien.

http://www.tgdaily.com/2006/07/24/discounted_amd_dual-cores_flirt_with_intel

Escapade à l’île d’Holmön

Voilà que mon été et les vacances tirent bientôt à leurs fins. C’est le 14 août que je passe aux choses sérieuses et que je recommence l’école pour vrai! Mais avant, parce que ce n’est pas encore fini, on en profite pour se promener dans les alentours d’Umea. En même temps, ça nous permet de tester la voiture en qui on a un peu perdu confiance, en espérant que ça va revenir…
Donc, nous sommes partis pour deux jours vers la petite île d’Holmön. En fin d’après-midi, le traversier (gratuit en passant!) d’une durée de 40 minutes nous mène vers plusieurs îlots au large de la côte. Ce n’est pas très loin parce qu’on peut voir l’île à partir de la rive. On part en compagnie de nos vélos, précieux accompagnateurs qui nous permettent d’explorer Holmön. L’île compte 90 résidents permanents. En été, le chiffre doit doubler plusieurs fois. Cependant, il n’y avait pas foule ce jeudi-ci. On était seulement 4 à l’auberge de jeunesse qui était plutôt sympathique. Après une grasse matinée à l’auberge, on part explorer l’île. Sur la partie sud, la route change pour un chemin en garnotte. On prie pour ne pas faire de crevaison parce qu’il n’y a pas grand monde qui passe par-là…On est un peu déçu par le bout de l’île parce qu’il n’y a pas d’accès à l’eau puisque c’est des résidences privées. On a juste le temps de s’arrêter 30 secondes avant de se faire dévorer par les mouches noires. (Ben oui, ici aussi y’en a!) On repart aussitôt sur nos vélos pour s’arrêter au phare pour le dîner. Il fait super beau, assez venteux et pas trop chaud. C’est l’endroit rêvé et on est bien!

Après le dîner, on visite le célèbre musée du bateau d’Holmön. Très cute et sympathique. On fini notre après-midi sur la terrasse à lire en sirotant une bière pour moi et un cidre pour Camille en attendant le bateau. Si on veut la paix, Holmön c’est la place! Sauf que je ne passerais pas mon été là, c’est vraiment petit et peut-être un peu trop calme.

Les arbres fantômes

On dirait que la mort est passée à Umeå. Depuis la fin juin, un grand nombre d’arbres de la région se font assaillir par des vers très féroces. Le spectable est tout à fait hallucinant: des milliers de petites créatures productrices de soie attaquent et englobent les arbres au complet. Les pauvres feuillus sont ainsi totalement recouverts d’une toile blanche, “shrink wrappés” d’un quasi sarcophage funèbre. Les vers ne laissent pas une trace de feuille en vie. On dirait que la mort a englobé sa proie, et que tout est fini pour le pauvre arbre.

Mais, tout est bien qui finit bien car en cette mi-juillet, 2-3 semaines après la terrible momification, les arbres semblent revenir à la vie. Les vers ont quitté leurs proies et des brèches s’ouvrent dans les toiles blanches. On peut même y voir de nouveaux bourgeons au bout des branches.

Nouvelle adresse postale

La saison de migration domiciliaire approche bien vite. Camillette débute ses cours à Lund à la deuxième semaine d’août. Par le fait même, nous quittons notre apart sur Flintvägen à la fin juillet. J’irai m’établir dans une chambre de résidence pour l’année à venir. Voici ma nouvelle adresse postale (valide dès maintenant):

Camille Moussette
Pedagogränd 1B : 412
90730 Umeå
Suède

Camillette n’a pas encore son adresse à Lund. Vous pouvez utiliser cette dernière entre-temps.