Mais où est la trail bordel?

Hier, nous nous sommes lancé à l’assaut de la rive est d’Akureyri. La petite carte que nous avions achetée à l’office touristique mentionnait “An easy trail” sur 9km et 560m de dénivellé. Le temps était radieux et malgré une traversée du fjord peu pitoresque (marche le long de la route nationale), nous étions bien enjoués d’affronter la petite piste du Geldingsárskarð. La petite randonnée s’est vite transformée en épreuve sérieuse d’orienteering. Nous avons passé les deux premières heures à essayer de trouver le cher sentier indiqué sur la carte. Nous avons fini par nous diriger vers le sommet par la route la plus accessible et plausible, à longer les façades rocheuses et en suivant les crottes de moutons. Les bêtes herbivores semblaient bien surprises de nous voir errer dans leur paturage alpin.

Donc, après 3 heures et demi de marche, les pieds trempés (c’est toujours la fonte des neiges ici), encore loin du sommet et sans trop savoir où nous étions, nous avons tourné de bord et pris le chemin du retour. Malgré le peu ou plutôt l’absence totale d’indications pour le sentier, nous nous sommes bien amusés quand même. Lors de notre descente, nous avons croisés quelques résidents à qui nous avons demandé des précisions pour les sentiers. Ils nous ont répondu avec un gros sourire que les trails n’étaient pas marquées dans cette région d’Akureyri! C’est toujours bon à savoir…

Vous pouvez voir quelques photos dans l’album Autour d’Akureyri