Monthly Archive for October, 2009

Camille à Taipei

Me voici maintenant à Taipei, Taiwan. J’y suis pour quelques jours seulement dans le cadre de la conférence DesForm.

P1060920.jpg

Aujourd’hui j’ai passé une partie de la journée avec Li, un copain d’Umeå avec qui nous avions voyagé en Norvège il y a 3 ans. Nous avons joué aux touristes et visité la tour Taipei 101. C’est tout de même impressionnant monter à 1010 mètres à la minute dans l’ascenseur la plus rapide du monde. La vue du balcon au 91ième étage est bien sympathique. On y voit des buildings, plus de buildings, une montagne, encore des buildings et une rivière parmi les buildings au loin.

Par contre, la tour est jonchée au centre d’innombrables centres d’achats et grands magasins à rayons. C’est le monde de la consommation à fond. On garde notre sans froid et on achète rien, à part un bon dessert Ba Bao Bing avant de quitter cet enfer mercantile signé Chanel, Adidas et cie. En soirée, nous avons flâné dans les rues de Taipei à bouffer et boire du thé aux perles. Un bon dimanche relax à Taipei, ça n’arrive pas souvent!

P1060928.jpg

Camille à Séoul

P1060903.jpg

Une première visite en Asie pour moi et je dois dire que je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Ma première impression de Séoul est que c’est une société drôlement développée et en pleine effervescence. C’est moderne, les gratte-ciels abondent et il y a du monde partout, plus de 7 millions vivent dans la capitale. Ça grouille de gens et les routes sont bondées de voitures, de scooters et autres véhicules lilliputiens. Le design est drôlement présent, c’est très revigorant et prometteur. Ce n’est pas surprenant que Séoul a été nommée Capitale du Design 2010. Il faut le voir pour le croire, et écouter le speech de Kyung-won Chung, officier du Design pour toute la région métropolitaine de Séoul (lire aussi ceci).

La nourriture est très abordable et je m’efforce de ne pas manger la même chose à chaque repas. J’ai eu droit à des soupes ultra-spicy, à peine tolérable disons.

Je passe 6 jours à Séoul dans le cadre de la conférence IASDR 2009. L’horaire est très chargé, mais j’ai tout de même pris le temps de faire quelques escapades en ville et sur la montagne Namsam (avec sa tour radio) reconnue pour son point de vue panoramique sur toute la capitale coréenne.

P1060630.jpg
P1060720.jpg
P1060715.jpg
P1060871.jpg

Voir les quelques images dans l’album Séoul 2009

La banlieue parisienne

Bon, bon, bon, j’entends d’ici les commentaires désobligeant et les préjugés : quartiers malfamés, ghettos, émeutes, tours d’habitation où l’on est entassé comme des sardines, Sarko qui s’en mêle…

Découvrez Ivry sur Seine, paisible “simili banlieue” (à 5 min à pied de Paris, c-à-d à l’extérieur du Périphérique) au sud-est de Paris. Y’a des bouts cute et moins cute. C’est l’architecte Jean Renaudie qui a créé beaucoup de logements sociaux dans le quartier. Un genre d’empilement de triangles de bétons vieillis assez mal selon moi. Les photos ont pas l’air si mal, mais en réalité, ça fait béton défraîchit longtemps…

ivry_hotel_ville.jpeg

Mairie d’Ivry sur Seine

http://archiguide.free.fr/AR/renaudie.htm

IvrysSLogClementRe.jpg

J’ai négocié avec la compagnie pour qu’il me fournisse l’hébergement le temps de mon stage. Je ne paie pas un rond pour me loger ce qui est top bon compte tenu du prix exorbitant des apparts à Paris! J’habite dans les anciens locaux de la compagnie. C’est super grand, 2 étages, 3 chambres avec électroménagers inclus. C’est toujours un vide, il manque cruellement de mobilier. Mais bon ça va, j’ai toujours un lit.

Je devais être seule, mais j’ai maintenant une coloc, Rita (petite Autrichienne qui est aussi une collègue de travail). Le hasard fait bien les choses puisque je m’entends bien avec elle.
Le seul truc qui me manque vraiment est internet. Je devrais régler ça cette semaine. Désolé si je ne réponds pas tellement rapidement à vos courriels. Rester après le travail pour avoir accès à internet n’est pas tellement attirant donc je suis en mode priorité pour mes courriels…

Je mets quelques photos en ligne. Ça vous donnera une petite idée.
Bye bye

Camillette à Paris

Après un long silence, me voilà de retour. Je vous écris en direct de Paris, et oui, Paris. J’ai momentanément quitté mon alter ego. Pour ceux qui ne le savaient pas déjà, je me suis trouvée un stage dans une firme de consultants en environnement et gestion du développement durable. La compagnie s’appelle Bio Intelligence Service et est situé dans la partie sud ouest du 14e arrondissement.

Et en quoi concerne ce stage exactement? Je travail au EU Ecolabel Helpdesk. De quoissé??? Premièrement, l’Écolabel de l’Union européenne (UE) est un logo qui est décerné à certains produits dans différents groupes de produits (par exemple : le savon pour la lessive, détergents tout usages, papiers pour imprimante, ou même des établissements d’ébergement touristiques, etc…) qui sont meilleurs pour l’environnement.
Deuxièment, la compagnie pour laquelle je travaille a été mandaté par la Comission Européenne pour s’occupe au quotidien des tâches reliées à la gestion et administration de l’Écolabel environnemental qui est appelé le «EU Ecolabel Helpdesk». On répond aux questions des consommateurs, producteurs, représentants de l’écolabel dans les différents pays de UE, on met à jour les sites web, préparation d’activités promotionnelles, sensibilisation, amélioration de la portée/visibilité de l’écolabel, production d’information (newsletters, web news, docu écris, etc…).

Pis c’est comment la job? Ben ça fait seulement deux semaines que je suis là, mais à date ça va bien. Comme ils étaient en retard dans plusieurs dossiers, je dois faire des tâches ingrates et répétitives de rentrée de données dans des fichiers monstres Excel, ce qui est évidemment plate. Je fais quand même autres choses aussi. Par exemple, je suis en train de contacter des producteurs qui ont des produits “écolabellisés”. On veut faire des petits sacs promotionnels à l’effigie de l’écolabel avec des échantillons de produits. Les sacs vont être distribués dans des activités de sensibilisation. L’atmosphère à mon travail est bonne et mes proches collègues (je ne connais pas encore tout le monde) sont super gentils. C’est ce que je redoutais le plus…, mais mes craintes ne se sont pas matérialisées au contraire.

IMG_8246.jpg

Ma chambre un peu vide…

Pis les Français? Ben Paris c’est Paris et c’est pas la France. Je m’accommode assez bien des Parisiens en général. Il faut seulement parler un français international et pas être trop susceptible. Je suis toujours «la Canadienne», mon accent les fait rire et ils sont contents.

Voilà! C’est ça que je fais à Paris.