Monthly Archive for July, 2010

Intermède Cambridge-Umeå-Montréal

Terminé le stage chez Microsoft Research à Cambridge en Grande-Bretagne. Toute bonne chose a une fin. Je ramasse mon vélo pliable et mes bidules, direction Umeå pour quelques jours, question d’arroser les plantes, payer les comptes et revoir quelques amis (dont Chao et sa super bonne cuisine chinoise).

P1080920.jpg
P1080925.jpg

Mercredi matin, c’est l’heure du départ vers Montréal. C’est le classique trio de vols Umeå-Stockholm-Paris-Montréal. Rendu à Charles-De-Gaule, ma carte d’embarquement fait titiller le système d’Air France et après quelques secondes, le préposé me revient avec un billet en classe Premium! Et bien, on ne dira pas non à ce surclassement gratuit!

Arrivé à Montréal, je retrouve enfin Camillette et la famille. Nous passerons quelques jours à voir des amis et fêter ses 30 ans. Elle repart trop vite, 5 jours plus tard, mais je serai de passage à Paris dans 2 semaines, donc ce n’est que partie remise (encore une autre fois).

Suite à la canicule et à ma conférence DRS 2010 à l’École de Design, je trinque joyeusement en compagnie de Pierre-Alexandre et Marianne. C’est toujours sympa revoir des amis après 3-4 mois. La famille et moi partons ensuite pour le chalet du lac Corbeaux pour deux jours à décompresser et à se laisser flotter dans le dit lac. Une collègue de suède, Daniela, se joint à la famille québécoise et à la petite famille du cousin Thomas. Elle vivra l’expérience Québec à 100% pendant le weekend en campagne et un bon souper de famille, avec dégustation de poutine en prime (mais elle n’a pas trop aimé).

P1090095.jpg
P1090153.jpg

Merci!!!

australie_ayers_rock

Je tenais à remercier tout le monde pour le super cadeau. Je n’aurais pas pu imaginer un meilleur cadeau. Ça me touche beaucoup qu’autant parmi vous ai contribué.
Je compte bien en profiter un maximum et partir vers l’hémisphère austral dès l’année prochaine (si tout va bien).
Un merci tout spécial à mon alter ego qui a eu l’idée et qui a tout organisé sans que je ne me doute de rien. Comme on dit: la madame était ben contente!