Le nord-ouest américain

P1110416.jpg

Le début de 2011 se déroulera aux États-Unis dans l’état de Washington pour moi. Je suis rendu à Seattle depuis une douzaine de jours, à Redmond pour être plus précis. Qu’est-ce qu’une personne peut bien faire à Redmond, WA? Microsoft évidemment!

Suite à mon premier stage de recherche chez Microsoft à Cambridge en Angleterre, on m’a offert une seconde opportunité de collaborer avec les gens très inspirants de Microsoft Research. Je n’ai pas pu refuser car ça concorde à merveille avec mes activités pour le doctorat en Suède. Aussi, ça change le mal de place. Après plus de 5 ans à Umeå, disons que je connais bien les rouages de l’école et les petits irritants qui en découlent.

Après quelques jours à Seattle, Chao et moi avons emménagé dans le nouvel appartement downtown Redmond. C’est un peu comme déménagé à Brossard pour les montréalais d’entre vous. C’est neuf, clinquant, pas super mon genre, mais totalement confortable pour les 3 mois à venir. Mon ami Chao y habitera pour quelques années, donc il y va avec des achats plus substantiels côté mobilier et autres patentes apartementiennes.

P1110423.jpg

Pourquoi habité en banlieue et non pas à Seattle? La seule raison est le transport. Seattle et Redmond sont reliées par un cher pont impraticable en vélo. Haïssant la congestion routière et les heures perdues en voiture/bus (un aller prend 30-90 minutes selon le trafic), je tenais absolument à pouvoir voyager en vélo au quotidien. En habitant à Redmond, je suis à 8km du travail. L’aller me prend 25 minutes avec une bonne montée soutenue. Le retour prend max 15 minutes. Les pistes cyclables sont nombreuses (carte) mais longent souvent les autoroutes et grand boulevards. Ce n’est pas super bucolique comme vue, mais ça reste drôlement plus sympathique qu’être pogné dans le trafic.

Il pleut souvent, très souvent même, mais ça je m’y attendais. J’ai complémenté mon équipement cycliste avec tous les accessoires garde-quelque chose ou couvre-bidule. Je pars bien armé contre les torrents chaque matin, un peu plus et je pourrais faire de la plongée sous-marine (surtout que j’ai les lunettes pour maintenant!). Je voyage avec mon petit vélo pliable amené de la Suède, ça fait la job comme on dit si bien. Pour les sorties plus sportives, je viens de me procurer un vélo de cyclocross. Un vélo de route plus solide et robuste pour les sentiers, la bouette et tous les aléas de dame nature. J’ai fait une première sortie avec mon nouveau vélo ce matin, 58 km au compteur (le tour du lac Sammamish + le long de la rivière). La pluie était intermittente et c’était bien venteux, mais j’étais aux anges. Donnez-moi un vélo et un brin de nature, je suis habituellement vite comblé!

Photo0006.jpg

Voici mon adresse (Google Maps) si jamais vous passez dans le coin. Mon numéro suédois est toujours valide et je retournerai votre appel, mais j’ai un nouveau numéro américain (425) 247-8558 auquel je répondrai plus directement.

Camille Moussette
16095 Cleveland Street, apt. 412
Redmond, WA. 98052
USA