Whitsundays, sur et sous l’eau

P1130966.jpg

Après un vol el-cheapo vers le nord, nous avons rejoint la chaleur et l’humidité d’Airlie Beach dans la région du Queensland, port d’attache pour les îles Whitsundays. C’est rempli de jeunes backpackers à la recherche de l’aventure australienne. Suite à quelques tergiversations, nous choisissons de partir trois jours et trois nuits à bord d’un catamaran de 18 mètres.

P1130769.jpg

Mardi midi, c’est l’embarquement à bord du Emperors Wings avec une vingtaine d’autres voyageurs et 5 membres d’équipage. On nous assigne notre lit, indique quelques règles de sécurité, puis nous mettons rapidement le cap vers les îles Whitsundays et plus précisément à Luncheon Bay. La région des Whitsundays se compose de 74 îles et constitue un terrain de jeu exceptionnel pour la plongée, la voile et autres activités nautiques.

En milieu d’après-midi, nous enfilons nos wetsuits et sommes plus que prêts pour une première plongée. Camille est un peu rouillé avec les protocoles, sa dernière plongée remonte à 2003, mais heureusement l’encadrement est très professionnel. C’est une première expérience de plongée pour Camillette. Les instructeurs sont heureux d’initier les novices. Après un briefing, les plongeurs non-certifiés sont invités à descendre sous l’eau, sous surveillance bien sûr.

wings_day 2b dive cam 156.jpg

L’environnement marin, la faune aquatique, le corail, c’est la découverte d’un autre monde d’une fascinante beauté. Il est difficile de décrire et de mettre des mots sur cette expérience. C’est un mélange de peur, de stress, mais à la fois de pur émerveillement qui dure plus d’une trentaine de minutes.

Après cette première plongée, le bateau lève l’ancre et met le cap vers la grande barrière de corail. Trois heures plus tard, nous amarrons à Bait Reef en pleine noirceur. Nous savons que la grande barrière de corail est à nos pieds, mais nous ne pouvons la voir. Camille remet son attirail de plongée, prêt pour une sortie nocturne. C’est doublement stressant, mais terriblement excitant. Après 40 minutes, il remonte à la surface en vie, mais un peu frustré avec son masque qui prenait l’eau. Maudite moustache qui empêche le masque de bien se sceller hermétiquement au visage. La moustache disparaîtra!

P1130964.jpg

Le lendemain, nous continuons à explorer la grande barrière de corail, en snorkel et avec quelques autres plongées fascinantes. La visibilité sous l’eau dépasse les 20 mètres, c’est hallucinant. Camille explore les grandes formations de corail et voit quelques requins. Camillette prend son courage à deux mains et plonge une deuxième fois. Elle s’avère bien chanceuse car elle touchera même à une grande tortue verte!!!

P1130854.jpg

Au troisième jour, nous sommes de retour parmi les îles, et explorons Whithaven Beach tôt le matin. C’est une véritable carte postale: le sable fin blanc, les eaux turquoises transparentes, les voiliers au loin, etc. Le paradis ou presque. Après le lunch, le bateau met le cap vers le nord pour atteindre un dernier site de plongée. Camillette découvre les centaines de poissons multicolores en snorkel tandis que Camille plonge à nouveau pour voir son premier poisson clown (Nemo). Une fois le soleil couché, Camille se lance dans une seconde plongée de nuit, sans moustache cette fois. Tout se déroule à merveille sous l’eau. Malgré la noirceur et le stress initial, l’activité s’avère relaxante et étonnamment sereine.

P1130721.jpg

Vendredi matin, c’est la fin de notre séjour nautique. L’aventure fut incroyable, dépassant toutes nos attentes. Ce séjour a grugé une bonne partie de notre budget australien, mais ça en valait totalement la peine. Nous repartons avec des images plein la tête, à tout jamais gravées dans notre mémoire.