Archive for the 'Design' Category

Refonte guchmu.com

Que le temps passe vite. Ça fait un bon 5 ans que je n’avais pas touché à mon site web guchmu.com. Durant le temps des fêtes, j’ai profité d’une petite congestion nasale pour passer du temps à l’apart à refaire mon site web. Camillette travaillait presque tout les jours entre Noël et le jour de l’an. Après quelques jours de travail suppléementaire (on veut toujours en faire plus hein!), le tout est en ligne. Il reste des petits détails à fignoler, mais le gros du travail est fait.

Passez voir guchmu.com. Pour les nostalgiques, vous pouvez toujours consulter la version originale à l’URL classic.guchmu.com. N’hésitez pas à m’écrire ou laisser des commentaires si vous voyez des trucs qui ne roulent pas rond.

/Camille

Bidouillage Bluetooth à Londres

Une seconde fin de semaine passée à Londres afin de raffiner mes connaissances avec les modules Arduino et diverses technologies sans-fils (Zigbee et Bluetooth plus particulièrement). Cette magnifique série d’ateliers est organisée par Tinker.it. Alexandra Deschamps-Sonsino, une ancienne collègue de classe de l’ÉDIN est la CEO de cette sympathique compagnie.

En quelques heures, mon co-équipier et moi avons bâti une petite boîte Bluetooth affichant sur écran LCD les appareils actifs dans les parages. Pas trop utile vous me direz, et je suis totalement d’accord, par contre cet exercice nous a permis d’apprendre beaucoup sur le développement du fameux module Arduino Bluetooth, qui est généralement très capricieux.

Vous trouverez quelques photos et un vidéo par ici

New Media Meeting @ Norrköping


Je suis maintenant à Stockholm pour quelques heures, sur le chemin du retour vers Umeå après quelques jours passés à Norrköping. J’ai participé à un workshop sur openFramworks dans le cadre du festival New Media Meeting. L’évènement se veut une rencontre de l’art électronique, des nouveaux médias et des technologies numériques. Rien de très gros et à vous renverser dans votre Saab 9.0, mais ce fut tout de même bien sympathique. Le workshop a été très intéressant je dirais. Zachary Lieberman et Theodore Watson nous ont introduit à leur bébé, openFramworks. Il s’agit d’une librairie C++ facilitant l’exploration et la réalisation de projets interactifs/créatifs/numériques. Nous avons pu rapidement coder certains exemples d’analyse vidéo et de tracking. Bref, l’approche initiale demande une certaine familiarisation (ca reste du C++), mais une fois lancé les résultats sont impressionnants.

Donc, ce fut deux jours à bidouiller du code et à se laisser bercer au fil des bytes des DJs et VJs. Plusieurs bons trucs, mais aussi beaucoup de crap (pas trop professionnel/sérieux). Je crois le plus agréable dans tout ça est de pouvoir rencontrer des gens oeuvrant dans le domaine, que ce soit des artistes flyés ou des professeurs d’interaction design. Ça ouvre de nouveaux horizons et c’est toujours stimulant dévouvrir de nouveaux projets exceptionnels. Je vous invite à découvrir le projet de L.A.S.E.R TAG si vous n’avez pas déjà vu la chose en ligne.

J’ai mis quelques photos et vidéos en ligne dans la galerie NNM07

Sketching in Hardware 07: San Francisco

sketching07_logoLe mois dernier, j’ai eu la change de pouvoir participer à un workshop à San Francisco portant sur le sujet Sketching in Hardware. Cet atelier de quelques jours avait pour but de réunir les plus grands noms dans le domaine afin de discuter, échanger et partager sur le sujet. Le titre et le descriptif anglais décrivent très bien l’évènement, donc je n’essaierai pas de les traduire:

A summit on the design of/with physical computing toolkits.

The act of sketching defines and redefines boundaries. Everyone who makes sketches, whether on paper, in software or, increasingly, in hardware. Sketching may begin with an idea, but the process fundamentally changes that idea. Sketches identify both what an idea is, and what it is not. They serve as histories and illustrations. Sketching tools simultaneously help and constrain the possibilities of sketching. Make a new sketching tool and new boundaries appear, while old ones dissolve.

Donc, sitôt arrivé en Islande , j’ai vite repris la route (aérienne) vers la côte Ouest américaine à la mi-juin. J’ai fait un arrêt de quelques jours à Boston afin de voir mon cousin Thomas et sa copine France. Un grand merci encore pour cet accueil chaleureux. Nous avons bien mangé (burritos extra-spicy, miam miam) et pu se taper une petite ride de voile en plein centre-ville, sur la Charles river.

Le vendredi matin, j’ai pris le long vol Boston-San Francisco, et c’est là qu’on s’apperçoit que c’est grand l’amérique. Cinq longues heures de vol pour relier la côte est à la côte ouest. Que le monde est rendu cheap, on nous sert même pas de petites peanuts gratuites. Il faut tout payer sur ces vols domestiques, bordel. Ma voisine de siège m’a refillé une énorme salade que son mari que voulait pas. Ah que le monde est bien fait :-)

Mon séjour à SF a été très douillet. J’avais une chambre bien luxurieuse en plein centre-ville. J’ai pu tout faire à pied pendant mon séjour (au diable les cable-cars trop touristique, j’ai déjà donné).

L’horaire du workshop était bien rempli: 5@7, souper commun, visites organisées et plus, et ce à chaque jour. Un gros 72 heures en mode éponge bavarde, à parler à tous ces gens et à absorder le plus possible. J’adore! Les participants étaient tous chaleureux et intéressants. De petits trésors de connaissances et d’expériences. C’est fort sympathique de pouvoir mettre des visages sur ces concepteurs et auteurs un peu mystiques et mystérieux.

Bref, j’ai passé un excellent workshop là-bas. J’espère garder contact avec plusieurs d’entre eux et de pouvoir éventuellement participer à la troisième édition l’an prochain. C’est en participant à ce genre d’évènement qu’on se rend compte la technologie est bien encore loin de pouvoir remplacer ce genre de contact humain si riche et fertile en échange. C’est dommage d’avoir à voyager à l’autre bout de la planète pour si peu de temps (et les impacts environnementaux associés), mais ce qui en ressort est vraiment riche et incomparable.

Suite au workshop, il me restait plus que deux jours totalement libre pour visiter la région. J’ai marché beaucoup en ville, en fouinant ça et là, à m’arrêter au gré du vent (et des côtes). J’ai passé mes soirées en compagnie de mon ami mexicain Jorge (un collègue de classe d’Umeå présentement à stage là-bas). Nous avons déambuller en ville, chercher des petits restos et cafés afin de se goinfrer largement. Il m’a fait visiter les sympathiques bureaux d’IDEO à Palo Alto. IDEO est probablement la boîte de design la plus connue et la plus établie dans le monde de l’Interaction Design. Cette visite a très bien termimé mon voyage thématique sur le Hardware Sketching. J’aurais pas pu demander mieux!

Mercredi matin, j’ai repris l’avion en direction de la petite Islande lointaine. Il était temps de retrouver Camillette à Reykjavik. Les vacances islandaises avec la famille allaient débuter sous peu…

Oups j’oubliais, voici les photos de ce petit périple au royaume américain.

Expo des finissants UID 2007

C’est vraiment la fin de la fin maintenant: l’exposition des projets de graduation pour les étudiants finissants du baccalauréat et des trois programmes de maîtrise.

Les deux dernières semaines ont été consacrées à monter nos kiosques et panneaux d’exposition. C’était l’occasion pour plusieurs de retaper et d’apporter divers correctifs à leur projet suite au feedback obtenu lors de la présentation finale. Personnellement, je me suis lancé dans une aventure bien ambitieuse. J’ai voulu monter un kiosque incluant une surface multitouch. Si vous n’avez pas encore vu les démos/présentations de Jeff Han et du plus récent produit Surface de Microsoft, c’est exactement la même idée. Le concept est vieux d’une dizaine d’années malgré l’engouement récent pour la chose. Avec moins de deux semaines pour construire et monter la chose, je n’ai pas vraiment réussi à atteindre mon but. La table est fonctionnelle (quoique très lente avec le vieux Mac Mini qui m’a été prêté), mais j’ai manqué de temps pour lier le multitouch à mes démos et présentations interactives. Je remets le tout à septembre prochain pour développer davantage ma table. Au moins, les longues étapes de construction (polissage et montage des diodes) sont déjà complétées.

Bref, ma table multitouch s’est vu transformer en simple table de projection. Il reste que le vernissage a très bien été, j’ai pu présenter et faire essayer mes bidules haptiques à moult personnes. Je crois bien que les gens ont bien apprécié. C’est une petite expo, mais le calibre est très fort je dirais. Les projets en général sont excellents, bien documentés et avec des maquettes folles. Transport vole toujours la vedette avec ses chars flashants et futuristes. ADP (Advanced Product Design) présente un large éventail de projets traitant de belles problématiques uniques. Interaction Design est un peu moins tape à l’oeil avec ses projets d’interfaces web et pour appareils mobiles. Et du côté des bacheliers, c’est très diversifié et je dois dire qu’ils ont bien du mérite de présenter des projets si complet avec seulement 10 semaines dédiées à leur projet terminal (par rapport à 20 semaines pour les étudiants de maîtrise).

J’ai mis quelques photos des projets dans l’album Expo Umeå 2007

Direction Ronneby

Youpidou, mon article Tangible Interaction Toolkit for Designers a été accepté pour la conférence SIDeR 07 (Scandinavian Student Interaction Design Research Conference). C’est bien sympathique en soit, mais c’est une combine diabolique car l’école ici à Umeå paye le voyage, et ca adonne que Ronneby est dans le sud de la Suède, pas trop loin de Lund. Donc j’aurai l’occassion de passer voir Camillette 4 jours sans débourser plusieurs milliers couronnes pour le voyage. C’est difficile de dire non!

Sur une autre note, la très chère Volvo tirera sa révérence sous peu. J’avais remarqué quelques problèmes de suspension lors de ma dernière sortie en kite au début février. Une visite au garage cette semaine a révélé plusieurs autres bobos sur ce vieux bolide rectangulaire suédois. Bref, les coûts de réparation dépassent les 1000 dollars canadiens. Ce sera un gros ‘Nej Tack’ (non merci). Il est hors de question que je dépense une telle somme pour une voiture que j’utilise une ou deux fois par mois. De plus, les plans de vie s’avèrent très incertains et volaliles en cette fin de maîtrise. Camillette et moi ne savons pas du tout où nous nous retrouverons passer Juin. Donc, inutile de garder un vieux bazou à Umeå quand on risque de s’auto-déporter ailleurs en Europe ou en Amérique du Nord.

J’ai trouvé un dude qui veut me l’acheter pour un maigre 200$, des peanuts vous allez dire, mais c’est toujours mieux que rien. Je me réconforte un peu en pensant que la voiture fera de la course amateure sur circuit de glace, au lieu d’être crunchée en TetraPak métallique à la fourrière. Surtout qu’en Suède, il y a des frais substantiels pour se débarasser d’une vieille automobile.

Tangible interaction toolkits for designers

Voici mon petit article à propos des TUIt (Tangible User Interfaces toolkits). C’est un peu différent d’un article “académique” typique, il s’agit plutôt d’une présentation générale sur les outils ou kits aidant au développemet et au prototypage des TUI.

camille_moussette_toolkits.pdf [pdf, 2.4 MB]

Nous devions rédiger un article et monter une présentation correspondante afin de compléter tous nos crédits de la session d’automne. Jeudi dernier, tous les étudiants du programme d’Interaction Design ont présenté leur trucs. Ce fut fort intéressant de voir les projets de tous, première comme deuxième années. La conférence a été enregistrée, je vais essayer de mettre la main sur les quelques casssettes DV et d’éventuellement monter un petit compte-rendu.

H20 + 2 perceuses + 240 volts + bidules électroniques

Notre projet d’interface aquatique est enfin terminé. Fiaoufff, ca fait du bien. Ce projet s’est très bien déroulé, mais disons que le résultat final ne nous enchante pas totalement. Nous avons travaillé bien fort depuis les deux dernières semaines sur ce projet, mais moult contraintes techniques ont forcées plusieurs révisions (à la baisse ) de nos objectifs.

Bref, ce projet était l’étape finale de notre cours ‘Experience Prototyping / Hardware Sketching’. Nick et moi avons décidé de se lancer dans la création d’une interface utilisant l’eau comme médium. Pas évident du tout! Pour connaître nos aventures hydro-électroniques, je vous invite à consulter notre rapport disponible à cet URL:

http://www.guchmu.com/umea/water_report/water_report.html [en anglais seulement]

Mes autres collègues de classe ont fait d’excellents projets dans le cadre de ce cours. Nous avons organisé une Open House mercredi dernier afin de présenter nos projets à tous les étudiants et au personel de l’école. Je devrais avoir des photos et vidéos des présentations sous peu.

Wizard of Oz

Dans le cadre de notre cours Experience Prototyping, nous explorons cette semaine différentes techniques de prototypage dérivées du Wizard of Oz. Le but est de simuler l’expérience par divers tours de magie et tricheries. Il s’agit d’arriver à des solutions “quick and dirty” mais tout en visant un maximum de crédibilité et d’étonnement des usagers. Alors voici ce que donne nos travaux d’une journée avec la salle qui nous était assignée:

VIP_Room_web.mov [Quicktime H.264 :: 1 min :: 5 MB]

Présentation de notre ourson Watson

J’ai enfin pu mettre la main sur la cassette DV de nos présentations Phidgets. Alors pour les téméraires qui veulent écouter notre présentation de Watson, l’ourson animé, voici une version web:

phidgets_camille_nick_small.mov [Quicktime H.264 :: 27mins :: 93 MB]

La semaine dernière, nous avons poursuivi notre workshop Sketching in Hardware avec Matt Cottman, un professeur du RISD (Rhode Island School of Design) et co-fondateur de Tellart. Nous avons passé 5 jours à bidouiller avec les modules Teleo et quelques autres combo hardware/software. Nous avons amélioré Watson pour qu’il suive des yeux les gens qui passent devant lui. Je mettrai des images en ligne sous peu.