Archive for the 'Vélo' Category

Page 2 of 2

Vélo à Majorque

P1080233.jpg

Pendant que les grands athlètes de la planète sont à Vancouver à titiller la neige et la glace, j’ai décidé de prendre une semaine de vacances à Majorque pour faire du vélo de route. Ça fait un bon bout de temps que je voulais faire un petit voyage de vélo et l’occasion s’est présentée il y a quelques semaines quand j’ai su que j’allais quitter Umeå pour quelques mois ce printemps pour un stage doctorat.

Après quelques fouilles internet, je suis tombé sur le site stephenroche.com et la formule stage cyclisme a grandement retenue mon attention. L’aventure consiste en des sorties cyclistes encadrées à Marjorque en Méditerranée. Il est possible de louer un top vélo de route directement sur place pour pas trop cher (100€/semaine), donc un soucis de moins pour moi (de toute façon mon vélo de route est toujours à Montréal). Quelques coups de téléphone plus tard, le tout était booké!!!

Je suis arrivé vendredi tard dans la nuit et j’ai passé le samedi à pavoiser sur le petit resort, à ajuster mon vélo de location et faire quelques provisions alimentaires dans le supermercado du coin. À l’heure du souper, j’ai pu rencontrer les personnes qui passeront la semaine avec moi à bicycletter. C’est très varié, du gros club cycliste irlandais au vieux couple à la retraite. Tout le monde est souriant et fait de son mieux pour échanger avec un mélange de français, d’anglais et d’espagnol.

Ce matin, nous avons fait la première sortie avec une boucle dans les parages du port d’Antradx. J’ai joint le groupe “médium” (basé sur la vitesse moyenne) et c’était parfait. Nous avons complété le circuit de 70km en moins de trois heures. Malgré tout, ce fut assez exigeant mais pas désagréable. Je craignais un peu pour mon genou gauche qui était douloureux suite à trop de ski de fond dernièrement, mais tout a été ok à ce niveau. Les vélos de location roulent vraiment bien. Il faut dire qu’ils sont entretenus, lavés et ajustés quotidiennement par l’équipe ici. Du gros luxe!

P1080243.jpg

Ça regarde très bien pour la semaine et je suis bien heureux d’avoir choisi de venir faire cette activité. Je vais essayer de publier quelques photos mais c’est un peu difficile car nous prenons seulement un repos par sortie et la voiture de support tarde un peu avec mon sac (et ma caméra). La priorité c’est de faire du beau vélo, la photographie passe après cette semaine.

Vélo de montagne à Klimpfjäll

P1060349.jpg

Nous avons eu bien froid mais le weekend en vélo de montagne a été somme toute très agréable. Les forts vents, le neige mais surtout les rivières à traverser à gué ont bien aiguisés notre tolérance au froid disons. Samedi soir, après une trentaine de kilomètres frigorifiques, nous avons passé la nuit dans un chic petit chalet perdu dans les montagnes. Un refuge très apprécié pour sécher un peu nos trucs et reprendre des forces en prévision du lendemain.

P1060347.jpg

Dimanche, nous avons parcouru environ 20km de sentier assez technique. Nous avons rejoint la voiture et le sauna après un bon 6 heures de pédalage. L’automne vient tout juste de commencer, mais bordel que c’est déjà frette pour le vélo!

P1060386.jpg

Voir les quelques photos dans l’album Klimpfjäll.

Umeå-Björksele: 190km en vélo pliable

DC090703006

Qui a dit que les vélos pliables étaient feluettes? Certes ils semblent plus fragiles et frêles avec leur petites roues. Attention aux préjugés: tout est dans l’homme (ou la femme), pas dans la machine.

Ru, Björn et moi avons donc relevé le défi de bicycletter jusqu’à Björksele vendredi dernier. En voiture, ça prend 2 heures et trente minutes pour rejoindre ce petit patelin en bordure de la Vindelälven (rivière Vindel). Nous avons pris ~ 8 heures et des peanuts pour compléter le parcours en vélo. Le rythme a été bon et nous avons fait plusieurs arrêts touristiques chez de la famille (à Björn) et dans le restaurants locaux (il fallait bien se renflouer en énergie).

Mon petit vélo Dahon a très bien fait le travail malgré sa vitesse unique. Oui je ressemblais à un batteur à oeuf humain dans les longues descentes, mais rien d’impossible ou de désagréable disons. On s’y adapte très vite. Le vélo est bien confortable et très maniable. C’est une première pour moi de rouler autant sur un vélo pliable. Je m’attendais à faire de gros compromis au niveau du confort, de la durabilité et tout, mais après un mois avec cette bête à deux (petites) roues, j’apprécie de plus en plus sa simplicité et sa maniabilité.

Une nouvelle bête à 2 roues

P1040263.jpg

P1040254.jpg